Judith Ritchie

« Psycho bikini | Accueil | L'art de se faire la Cour... sur rappel! »

Couple : Le Boudin et la Bourrue

Boudin_r

J'avoue, je suis voyeuse. Mais une voyeuse auditive! J'adore me retrouver dans un restaurant et écouter la conversation des gens. D'ailleurs, pour moi, il n'y a rien de plus excitant que d'assister à une scène de couple en direct. C'est le feuilleton-réalité le plus captivant qui soit!

Lui : Grand, mince, cheveux frisés, légèrement en bataille, veston style artiste du plateau et jean légèrement ajusté.
Elle : Robe gris acier, collant bleu et bottillons jaunes. Dit comme ça, ça semble étrange, mais en réalité, c'était très harmonieux, du type savamment négligé.

Elle : On commande?
Lui : D'accord! Alors... On en choisit chacun deux, et je te laisse choisir le 5e.

Contexte : Il s'agit d'un resto de tapas, et donc, de petits plats à partager...

Lui : Pour le 5e plat, on pourrait aussi essayer un truc plus inusité et audacieux... Ça te dit?
Elle : Ok... pourquoi pas.
Lui : Alors, on s'essaie pour l'assiette de boudin blanc?
Elle : Du boudin? Ouach!
Lui : Je vois, tu es du genre difficile.
Elle : Hein?
Lui : Tu sais, les papilles, c'est un muscle qui se développe. Le secret, c'est d'y aller progressivement. Tu en manges un peu, t'arrêtes. La fois suivante, tu en manges un peu, t'arrêtes.
Et au fil du temps, ton cerveau va en redemander inconsciemment.
Elle : Oui, j'ai fait ça avec les olives... Mais bon. Du boudin, ch'sais pas trop. Pas ce soir, OK?
Lui : Té plate.
Elle : Ben là!
Lui : Tu veux jamais rien essayer de nouveau.
Elle : Pardon?
Lui : Bon, les rognons alors?
Elle : NON! Pas de rognons, pas de boudin, pas d'abats, pigé?
Lui : Tu es vraiment bourrue aujourd'hui, ou quoi?

Le serveur arrive au moment crucial : Puis-je vous suggérer notre spécialité du jour, de la bourrue farcie.
Elle : De la QUOI?
Le serveur :
Euh... de la borue farcie... Désolé, j'ai un vilain rubhe.
Elle : Finalement, je n'ai plus trop d'appétit.
Lui: Bon, t'as fini de faire ton boudin?
Le serveur : Ah oui, le boudin aussi est excellent! Vous devriez goûter.
Elle : Mais je n'en doute pas un seul instant! D'ailleurs, vous me faites réaliser... Au fond, les papilles, c'est comme les papillons, c'est un muscle qui se développe. Tu en ressens un peu, tu goûtes. Tu n'en ressens pas, T'ARRÊTES. Et au fil du temps, ton cerveau va te remercier... Inconsciemment.

L'addition, S. V. P.!

Commentaires (2)

1

Commentaire de Claire
Laissé à 9:31 PM le 01.09.2008

Moi aussi j'fais exactement la mëme chose que toi.... épier les conversations des tables voisines! Quel délice! Et, en sortant du restaurant, je raconte toutes ces histoires croustillantes à mon copain qui lui n'a rien entendu....

Lorsque je lui ai lu les premières lignes d'introduction de ton texte, il a ri.....

Peut-ëtre s'est-on mutuellement épiées, qui sait? J'ferai gaffe la prochaine fois!

2

Commentaire de R
Laissé à 12:08 AM le 22.08.2008

dawn !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité