Judith Ritchie

« Les cassures qui soudent... | Accueil | Mon amour, mon job de rêve? »

L’AMOUR DÉJÀ VU

Hasard

Ma grand-mère dit que tout est écrit. Un de mes amis dit que le plan est parfait. La vie, l’amour aussi. Nos échecs, nos voyages, nos pèlerinages. Moi qui adore écrire ma vie au jour le jour, je n’ai pourtant jamais fait de plan… Je m’amuse plutôt à les défaire. Bien plus amusant ! Et si le plan était le fruit du hasard ? Que le hasard était le fil invisible qui relie l’inéluctable au présent ? Après tout… Ce n’est peut-être pas un hasard si vous et moi conversons en ce moment…

 

Je vous écris de la chambre 100. Un Manoir sublime du 18e siècle. Cameroun House. Au bord du Loch Lomond. En Écosse ! Pays de contrastes. Majestueux. Morbide. Mystérieux. Savoureux. Sombre. Lumineux ! Un instant il fait soleil, l’instant d’après, il grêle. Dans la nuit noire, les arbres centenaires chantent la vie. La mort aussi. Sous leurs branches dénudées et leur troncs torturés coule le flux des vies passées. La mienne, qui sait ? À la frontière des Highlands se trouve la souche de mon arbre généalogique. Ritchie ! Un nom d’origine écossaise. Voyez ! Aux 18e siècle, j’étais ici. Là où je suis présentement. Qui aurait cru que le futur du passé se passerait ici maintenant? Sur cette terre. Dans ce Manoir… Ces arbres m’ont-ils reconnue ? Connaissent-ils mon passé ? Mon présent ? Mon futur ?

 

Ma grand-mère dit que tout est écrit. Mon ami que le plan est parfait. Et si c’était vrai ?

 

Je me pose souvent cette question en amour. Sommes-nous toujours à la recherche de la même personne, vie après vie ? Cet éternel présent? Un regard suffit-il pour faire ressurgir l’amour passé ? Un DÉJÀ VU LOVE. Et si le mystère du hasard se trouvait à l’intérieur de nous ? Maîtres du Hasard. Les seuls à savoir. Savoir si une rencontre est le fruit du hasard…. Ou un éternel recommencement…

 

La semaine dernière j’ai dîné avec une nouvelle connaissance. Une rencontre ! Un premier dîner. Quelqu’un que j’avais l’impression de connaître depuis toujours. Un hasard ? Nous avons parlé pendant des heures. Pendant le repas, il  m’a dit : « Mais je t’ai déjà tout dit ça... Je ne sais pas quand, mais je te l’ai déjà dit ! » Il venait d’avoir un DÉJA VU…. 

 

La vie est-elle un éternel DÉJÀ VU ?

 

 

 

 

 

Commentaires (8)

1

Commentaire de Sylvie
Laissé à 1:23 AM le 11.02.2011

Quand on dit que tout est écrit et que le hasard n'existe pas, c'est que la plus grande bibliothèque de ce monde n'a pas de mur, les livres n'ont pas de feuilles, chaque personne est sa propre histoire, son propre livre, le parcours y est inscrit car il a été choisi en fonction de ce que cette personne avait à apprendre, désirais apprendre, on nomme cela le plan de vie, Choisi par la personne elle-même avant de naître.

Le déjà vue vient du fait qu'il arrive que l'on rencontre des gens qui ont fait partie d'une existence antérieure à celle que nous vivons présentement. Parfois, nous avons fait le choix de revenir pour aider une personne qu'on aimait et qui n'a pas réussie son plan de vie, pour le ou la guider.
Oui, l'âme soeur existe et il se peut très bien que cet âme soeur dans cette vie, refuse toute attache car, elle avait quelque chose à expérimenter et à comprendre qui ne faisait pas partie du plan de vie de sa moitié.

Je tenais à dire à Gen, qu'il est tout à fait possible de reprendre avec un ex ou une ex, seulement dans la majorité des cas que j'ai connue, les gens n'ont pas repris ensemble 2 mois après s'être séparer. Souvent, ils ont eu le temps de faire un bout de chemin tout seul, ils ont appris à corriger leur façon de voir etc....ils ont évoluer pour finalement se rendre compte que la personne de leur rêve, était la personne avec qui il ou elle était.

On dit toujours que le gazon est plus vert chez le voisin, on m'a déjà répondue aussi que quand les chardons et la mauvaises herbes envahissent le terrain, on préfère aller voir ailleurs... la facilité ne mène jamais vraiment loin. Si le gazon chez le voisin est plus vert, c'est évident que la mauvaises herbes poussent aussi chez lui et que le chardon y apparaît aussi, seulement, il ne laisse pas les chardons, les pissenlits et la mauvaises herbes prendre le dessus, il désherbe, mets de la bonne terre et sème des graines, car ou il y a de la terre, il y a place à la germination de quelques nature que soit la plante qui voudra bien envahir ce territoire.

Ne dit ton pas que le petit Prince n'aimait pas vraiment sa rose tout seul sur sa planète, il la trouvait vaniteuse etc... mais plus on prends soin de quelque chose ou de quelqu'un, plus on y tient...l'amour c'est comme le jardinage, semer, arroser, éliminer, désherber.

2

Commentaire de luce
Laissé à 9:12 PM le 04.02.2011

a ce que l'on dit rien n'arrive pour rien dans la vie...

3

Commentaire de gen
Laissé à 9:09 PM le 04.02.2011

ha.......a ce mois de l'amour...oh la St-Valentin est si proche...c comme si on a besoin d'une journee dans l'annee pour exprimer ce que l'on resens...je pense que l'on devrait plutot le dire a l'annee et sans que l'autre s'y attende ce qui fait toute la magie...de ce moment

je crois qu'au moment ou un autre les filles consulte des voyants..afin de connaitre l'avenir...car je crois que cet avenir est bel et bien ecrit ...selon moi..il ne reste plus qu'a suivre notre destinee...je crois egalement que nous cherchons tous ce veritable amour...de vie en vie...et que nous avons tous des lecons a apprendre tout au long de chaque vie et tant et aussi longtemps que cette lecon n'est pas apprise on ne peut pas alle a la lecon suivante..alors il se peut qu'a notre nouvelle vie on fasse les memes erreurs...


mais lors du deja vu...eh bien je crois que l'on rencontre dans une vie anterieure ou courante notre veritable ame soeur...eh bien je crois que l'ame reconnaitras toujours l'ame de son ame soeur...

nous apprenons tous de les gens qui croisent notre vie...

moi aussi avant que je sois avec mon copain d'aujourd'hui, mon ex voulait que l'on se revoit histoire de savoir si l'on pourrait etre a nouveau ensemble en esperant que nous fassion pas les memes erreurs que par le passe...mais j'ai refusee...je crois pas a la reconstruction lorsque le couple est brise...je lui ai dit que je souhaite qu'il fasses la rencontre de quelqu'un avec qui il seras bien...et je lui souhaite beaucoup de bohneur avec sa future destinee...

4

Commentaire de Rustik
Laissé à 12:37 PM le 04.02.2011

Par où commencer? Cherchons-nous toujours le même amour? Je crois que oui, les mêmes schémas, les mêmes répétitions. Est-ce vies après vie? Pour cela, il faut croire à cet état… et je m’en confesse, physicien de formation, je n’adhère pas à cette idéation (bon, je ne crois pas au « temps » non plus, mais ça, c’est une autre question^^). Je ne connais donc rien sur les vies antérieures.

Alors, dans cette vie présente, à moins d’user d’efforts considérable, nous retombons si aisément dans nos habitudes… il y a des « modèles » de femmes (le « modèle » est pour le physique autant que la personnalité) que je préfère aux autres… sans trop savoir pourquoi… et je recherche toujours ce modèle. Le mythe de Sisyphe actualisé, l’éternel recommencement à chaque fois différent dans sa similitude…

Est-ce que répéter la même chose rend les multiples chapitres de ma vie amoureuse similaires l’un à l’autre… jusqu’à dire que tout est écrit? Si le tout englobe toutes les possibilités, alors oui. Si le tout est une seule histoire précise, inéluctable, alors, je crois que non. Car contrairement à André, je ne crois qu’au hasard par au destin.

Alors d’où viennent les déjà-vus? Marianne expose deux possibilités… intéressantes… mais là, je ne sais pas exactement quoi répondre…

Finalement, sur ce sujet, je sais que je ne sais rien (sur vies antérieures et déjà-vus)… c’est un début de savoir qu’on ne sait pas…

Sauf peut-être… je sais, « le futur du passé se passerais ici maintenant »… je me berce encore au son de cette phrase… j’adore… et j’y ajoute que « le passé du futur se passe ici maintenant »… et que ces deux vérités se produisent incessamment dans le seul moment qui compte vraiment.

5

Commentaire de Mathieu
Laissé à 3:08 PM le 03.02.2011

Je pense aussi que nous vivons la même vie mais il n’y a que le décor qui change. Nous avons tous les mêmes émotions, la peine, la joie, l’excitation, les remords. C’est la même chose pour tout le monde. Cependant, nous ne vivons pas tous dans le même décor et nous ne fréquentons pas tous les mêmes personnages. Ces décors et ces personnages forgent notre personnalité. Et c’est exactement la même chose pour l’amour, on recherche toujours le même amour, vie après vie, après vie…un amour qui change de costume mais qui reste le même à la base. En fait, nous sommes tous metteur en scène de notre propre pièce de théâtre mais il n’y a pas répétition et elle dure 100 ans ;) Nous avons la possibilité de changer les décors, les costumes et les personnages. On peut aussi changer l’auditoire. Y’a des pièces à l’eau de rose mais moi j’aime mieux le romantisme dure…. comme les chevaliers d’Écosse et le Whiskey…hahaha!!!
Après Star Wars; les Chevaliers....je ne suis pas un geek, je vous le jure...je vais pas écrire sur Star Trek...promis...hahaha!!!!!

6

Commentaire de André Legrand
Laissé à 5:31 PM le 02.02.2011

Bonjour Judith,

Quelle femme d'expérience ta grand-maman !!!
La façon que tu écris sur elle, me fascine et
je trouve cela très beau je l'aime déjà sans la connaitre.
Ton amour pour elle s'avère très fort et me touche.
Du déjà vu,
Hasard ou destin ?
Tu dis t'amuser à défaire le hasard et si c'était ton destin.
Crois-tu au hasard toi...
Moi non. Je crois au destin plus qu'au hasard.
Sauf que je prends quand même mes billets de loterie
à chaque semaine, je peux me tromper. qui sait .,,,
André Legrand

7

Commentaire de Marina
Laissé à 4:14 PM le 02.02.2011

À chacun ses croyances !

8

Commentaire de Marina
Laissé à 4:14 PM le 02.02.2011

Cela m'est arrivé plusieurs fois de dire quelque chose qu'il me semblait avoir déjà dit dans le passé, dans une autre vie, ou de voir des paysages déjà vus. Une voyante m'a dit un jour que j'avais déjà vécu à Florence dans les années 1850, que j'avais eu 8 enfants, 5 garçons, 3 filles dont une peintre qui est devenue aveugle, que mon mari était alcoolique, etc.... une longue histoire. Quand je suis allée à Italie, spécialement à Florence, je me sentais chez moi, mieux qu'au Québec et j'ai appris l'italien dans le temps de le dire.
Je préfère le romantisme à la science. Un jour j'écoutais à la télévision il y a bien de cela une trentaine d'année, Georges Moustaki qui passait à l'émission Appelez-moi Lise, qui donnait une explication à ce phénomène. Il disait que notre inconscient voit avant notre conscient et que ce qui paraît avoir été déjà vu se passe probablement un millième de seconde avant que l'on en prenne conscience.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité