Judith Ritchie

« L’AMOUR DÉJÀ VU | Accueil | LE SEX-TRIP DES PERSONNALITÉS »

Mon amour, mon job de rêve?

Entreprise Réussir sa vie de couple est-il une entreprise ? Un boulot ? Une profession ? Devrait-on aborder le couple comme un job ? Avec des vacances… quelques semaines d’évasion par année. Plus de liberté ? Devrait-on faire des stages amoureux avant de se lancer dans une love story à temps plein ?

 

J’aime le concept du stage d’observation de l’autre. Apprendre son fonctionnement. Tester nos compétences à s’accompagner mutuellement. Nos aptitudes à l’amour.

Durée du stage ? Toute la vie. Pour garder la fraîcheur, la flamme des premiers brasiers. Le désir d’atteindre l’autre. Conserver cette sensation de ne pas le posséder. Quand on veut, on peut ! Quand on ne veut plus… que reste-t-il ?

 

Être heureux en couple. Réussir sa vie à deux. Avoir du succès en amour. Pourquoi l’entreprise amoureuse est-elle si compliquée ?

 

Une de mes amie est follement amoureuse de son chéri. Lui aussi est très amoureux. Or, il l’a quittée récemment. Besoin d’air, de liberté, de temps pour lui. Et comme il travaille sans arrêt… Comprenez : avant de la rencontrer, il était célibataire depuis des années. Le problème est celui-ci : les gens qui se complaisent dans leur vie de célibataire se sentent vite étouffés dans la relation. Évidemment, le désir de partager est présent. De construire une histoire. D’échafauder une vie à deux. Mais cette soif de liberté est si forte, qu’elle transforme la relation en lutte… en boulot. L’amour devient alors une tâche. Donner à l’autre, une obligation.

 

Après tout, on s’habitue à nos petites bêtises… Les soirées déjantées, ne pas avoir de compte à rendre. Pas de « boss » qui vous attend à la maison.

 

Bref, il l’a quittée.

 

Elle était effondrée. Mais lucide. «Il me fait pitié, parce qu'il est malheureux et ne se rend pas compte que c'est pas ca qui va le rendre heureux... »

 

Pendant leur rupture, elle s’est éclatée. Beaucoup de sorties. De rencontres. Elle s’était mise dans l’idée de le récupérer… De lui faire réaliser que la solitude peut aussi être partagée, que la relation n’était pas une prison. Que c’était elle qui avait raison ! À coup d’astuces, de textos, de stratégies (elle est très forte…)… il est revenu vers elle deux mois plus tard. Il voulait être libre, certes, mais pas sans elle.

 

Tiens donc !

 

«Libre à deux», lui a-t-elle suggéré.

 

Travailleur autonome de l’amour…

 

Il part souvent à l’étranger, il aime être avec ses amis, sa liberté… ensembles, ils ont des moments de couple, un peu d’intimité. Elle voudrait plus, mais c’est ainsi. L’augmentation, le bonus Love viendra plus tard... Elle le sait ! En amour aussi, il faut savoir gravir les échelons. On ne passe pas de stagiaire à chef d’entreprise…

 

Et si on faisait carrière dans sa vie de couple ?

 

 

 

Commentaires (11)

1

Commentaire de Marianne
Laissé à 9:00 PM le 17.02.2011

Voir l'amour comme une affaire, faut vraiment avoir l'esprit d'entreprise. Ça prend de tout dans la vie !
Un peu de liberté est essentiel dans un couple mais quand elle prend la première place, il y a un problème ! Il y a toutes sortes d'aventures dans une vie de couple, des rapprochements, des éloignements, des coeurs parfois tendres, parfois fuyants, enfin, il y a de quoi pleurer et rire en même temps.

2

Commentaire de Jazzy
Laissé à 10:16 AM le 16.02.2011

Bonjour,

Il est où le problème? Si les personnes étaient tous les deux dans la vingtaine, peut-être que le concept de liberté serait différent car, faut l'avouer, nos jeunes sont plus traditionnels - maison, enfants, etc.

Mais lorsqu'on arrive vers la quarantaine, nos repères changent. Qui dit qu'un couple doit être ensemble tout le temps et à 100% ? Regardez autour de vous, vous verrez beaucoup de gens heureux qui ne vivent pas ensemble. Je suis une femme mariée et très heureuse dans mon ménage mais je connais plusieurs couples qui vivent leur couple de façon "non traditionnelle" et ils sont tout aussi heureux. Certains sont concubins, d'autres non. Certains ont décidé de miser sur leurs enfants et le "chum" seulement une semaine sur deux. D'autres ont des amants et/ou maîtresse avec le consentiment de leur conjoint, etc...

Une relation se vit de toutes sortes de façon, s'agit de trouver la nôtre.

3

Commentaire de Dougall
Laissé à 10:51 AM le 14.02.2011

L'amour c'est un travail!

Mais quel extraordinaire emploi! On fait de l'over sans rechigner, on peut être pauvre comme "job" que ça change rien mais il faut que vous "métier" toute vos énergies à conserver la bulle tout en conservant vos "fonctions" respectives... ça ne sera jamais une "corvée".

Surtout, gardez votre nid occupé, utilisez ses "mains d'oeuvre" et laissez vos "boulot" ciel... c'est ce qu'on appelle du busy nest...;-)

Finalement, de grâce, travaillez au noir!

Bonne St-Valentin!


"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie." -Confucius

4

Commentaire de Rustik
Laissé à 10:03 AM le 14.02.2011

Mesdames, je ne comprends pas votre concept de moitié. Vos derniers commentaires sont presque parvenus à me choquer… mais je ne les comprends pas assez pour développer cette émotion.

En quoi la femme dont parle Judith aura la moitié d’un homme? Une vie intéressante, c’est rempli de belles choses diverses.
-Là où je travaille les conjoints ne peuvent pas entrer dans le building… ni même les enfants. Alors, un voyage pour le boulot, pas question que madame accompagne ceux qui voyage par affaire.
-Des amis, ça ne pas de prix, si vous êtes prête à sacrifier vos ami(e)s pour sortir avec un homme, et bien personnellement je ne respecterais pas une femme prête à faire un tel sacrifice, car je crois qu’une personne qui pose un tel geste est une personne qui ne se respecte pas elle-même (les voir moins fréquemment est une chose, les voir presque jamais en est une autre).
-Reste maintenant les moments de solitudes… ça c’est très différent d’une personne à l’autre. J’ai besoin de solitude pour me sentir bien (et être un meilleur conjoint). Si ma copine ne comprend pas ça, que j’ai besoin par exemple d’un après-midi seul au parc une fois par deux semaines et qu’elle pense que je la trompe même si en réalité j’aime seulement me retrouver seul avec moi-même… selon moi, c’est elle qui a un sérieux problème de dépendance affective.

Je crois qu’il est possible d’être dans une relation entière tout en acceptant les trois points mentionnés ci-haut, et même que dans ce cas, cette relation sera plus vrais qu'une autre où l'on doit sacrifier un de ces trois points.

(Accepter les similitudes chez l'autres c'est facile, accepter les différences chez l'autre c'est un témoignage d'amour)

5

Commentaire de genevieve
Laissé à 10:03 PM le 13.02.2011

bien dit Sylvie...c'est pour ca que l'amie de Judith devrait aller voir ailleurs..car il veut le meilleure des deux mondes ne pas s'engager, coucher avec elle quand Monsieur est seul...et lui puet aller ailleurs...on merite tous mieux que ca...c'est sur

6

Commentaire de sylvie
Laissé à 8:05 PM le 12.02.2011

Eh ben, elle vient de se faire arnaquer ton amie et avec son consentement en plus, ne serait-elle pas dépendante affective?
Elle croit qu'en lui offrant tout sur un plateau d'argent il se rendra compte qu'elle est la femme de ses rêves et qu'il finira par accepter une vie à deux, ben voyons... c'est mal connaître les hommes et à vrai dire, ne pas les connaître du tout !

Un homme est pres à perdre sa liberté quand il a rencontré sa perle rare, et s'il lui revient ce ne sera pas à temps partiels. Donc, il a pogné une pioche qui le crois et qui souffrira un jour de ne pas s'être tenue debout. Il a tout ce qu'il désire, liberté, ami et amie, il doit avoir les poches remplies de condoms et en plus quand il trouve personne pour baiser il s'est ou aller se pointer....... en plus s'en aucun engagement, donc, cette femme est passée de conjointe à ex et de ex à fuck friend tout en étant consentente........

Elle a serrée son cerveau dans le tiroir ce matin?

7

Commentaire de genevieve
Laissé à 8:59 PM le 11.02.2011

KArine A

bien dit..moi si j'etais l'amie de Judith...j'irais voir ailleurs...car aucune personne merite d'avoir la moitie de l'autre tu es en couple ou tu l'es pas...si cet homme l'aime vraiment et ce qu'il pretend car il semble pas pouvoir vivre sans elle...ben il seras paret a abandonner sa liberte car rien ne vaut plus que elle...meme sa liberte car il est clair qu'il semble vouloir etre avec elle...

8

Commentaire de KarinA
Laissé à 4:21 PM le 11.02.2011

J'aime beaucoup l'imagine qui est proposée dans le texte, mais je crois que ce n'est pas nécessairement mieux pour elle s'il lui revient à moitié. Ce que je veux dire c'est que le fait qu'elle voudrait plus, mais que c'est ainsi, ne pourra d'après moi jamais la combler totalement. Est-ce donc vraiment la solution de faire des compromis? Parce que s'il était vraiment l'homme de sa vie, elle serait autant heureuse que lui dans leur relation et voudrait autant de liberté que lui.

9

Commentaire de Rustik
Laissé à 10:39 AM le 11.02.2011

Judith parle d’un job de rêve… un job de rêve pour moi est un emploi où tu peux te pointer quand cela te tente (et disparaitre selon ton bon vouloir). C’est un emploi où tu n’as pas de boss ni d’employés, mais que des collègues. Dans lequel le travail est cool et extrêmement varié (aucune répétition). Y a-t-il une relation de couple qui puisse s’apparentée, même peu, à un job de rêve?

Alors, est-ce que l’amour ressemble à un job? J’espère que non… car je ne serai jamais en amour! Depuis 12 ans que je travaille 2 ans, me mets de l’argent de côté, prend une année sabbatique, travaille 2 ans, prend une année sabbatique, travaille 2 ans… bon, quoi que là, je viens d’accepter de me rendre à 5 ans dans mon emploi actuel (comme quoi tout est possible!!!!).

En plus pour les jobs, j’ai l’habitude de recevoir des offres… pas de chercher. Et ça déteint exactement dans ma vie privée… je ne cruise jamais… je déteste cela (comme Fyb). Et dans ce domaine amoureux, je ne reçois pas d’offres sur mon répondeur… snif… Une autre différence en job et relation amoureuse.

Mais je suis d’accord pour le stage perpétuel en amour, tant que se stage soit parsemé de moments de folies et de moments de liberté.

10

Commentaire de André Legrand
Laissé à 7:58 AM le 11.02.2011

Bonjour Judith,

C'est certain pour moi obtenir une job de rêve qui deviendrait mon amour,
gros contrat. Les avantages s'avèrent intéressant. des à cotés, mais il y a
l'assurance chômage, avec une nouvelle femme dans la maison, plus
question de chômer. Il y a aussi les rentes, finis les soirées où tu rentes
tard, tard. Enfin il y a l'assurance parentale, sujet à discuter plus tard.
Les revenus aussi s'avèrent au sujet délicat, qui fait quoi pour quoi ?
Il existe souvent dans les couples, un ou une personne qui en fait plus
pour que son entreprise à deux fonctionne. Même si je suis pour l'égalité
entre les deux sexe. Parlons justement de sexe, est-ce que je serai obligé
de déclarer toutes nos relations et si le couple travaille au noir, en dessous de la couverte, qu'est-ce qui arrive ?
Les gouvernements commenceront-ils à nous taxer maintenant là-dessus aussi,
une taxe-love ?
André Legrand

11

Commentaire de genevieve
Laissé à 8:04 PM le 10.02.2011

il y a surement des gens qui agisse avec leur relation de couple comme leur job...je crois qu'il est important, au sein d'un couple, d'avoir une certaine liberte...faut avoir confiance en l'autre...c'est bien que chacun fasse des choses de leur cote des fois...sa permait de s'ennuyer de l'autre et est tres sein...il ne faut pas etre coller 24/24

je crois que nous sommes tous en mode stage avec des nouvelles relations...on ne caonnait pas l'autre et on vois si sa clique entre nous deux...a force de connaitre la personne...on sait si la relation peut durer ou non...si on a des points en communs...

les relations de couple sont malheureusmeent compliquee de nos jours car les hommes ont de la miseres a communique ce qu'ils ressentent ou on peur de s'engager...il y en a beaucoup qui cherche juste des aventures...il est dure de trouver celui qui veut etre la pour le long terme

on ne pase pas de stagiaire a chef d'entreprise..ca c'est sur...mais l'amour ca se construit avec le temps...mais on pwut toujours etre en couple et se sentir en liberte avec l'autre...car on se sens bien...c'est comme se sentir chez soi...avec cette personne

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité