Judith Ritchie

« Le coeur, organe mal aimé? | Accueil | Êtes-vous amoureux de votre histoire d’amour ? »

Et si on s'aimait en noir... et blanc?

Mariage-1

Les querelles soudent-elles une relation ? Un couple qui survie aux ruptures est-il plus uni? L’éclair alimente-t-il la foudre ? Faut-il du noir pour faire du blanc? Pourquoi la pluie et le soleil forment-ils un arc-en-ciel ? Dieu ?

 

Aujourd’hui j’ai rencontré un homme fantastique qui lancé sa propre marque de cosmétique. Hervé Hérau. Je tenais à le rencontrer depuis un bon moment déjà. J’avais lu brièvement son histoire. Assez pour comprendre que son approche avait une odeur d’espoir. Celle de toucher le cœur avant la peau. L’âme avant la matière. Pour nous rendre plus beau. Dedans, comme dehors.

 

Un homme doux. Lumineux. Fragile. Libre. Et doté d’une intuition infaillible. Un regard, et il décèle nos traumatismes, nos blocages, nos angoisses. Il appelle ça « la résonnance de nos cellules passées ». Pour nous soulager, nous apaiser, il concocte ensuite des crèmes de beauté personnalisées. Son secret ? Son histoire. Ses souffrances. Sa sensibilité. Depuis qu'il a touché le fond, il réussit à faire du bien autour de lui. Il dit que c’est grâce aux épreuves de la vie qu’on devient plus lumineux. Et plus heureux.

 

Ce qui m’a fait penser à l’amour. À la vie à deux. À tous ces couples qui s’engueulent à l'infini, qui se séparent pendant des années, et qui reviennent pour de bons. Enfin fusionnels. Comme s’il fallait aller jusqu’aux abîmes pour atteindre la surface. Vérifier qui nous sommes... pour ÊTRE à deux. Visiter le trou noir pour ne pas avoir peur du blanc.

Puis, j'ai pensé à ces couples qui font semblant d’être heureux. Qui vivent le parfait bonheur malheureux. Sans jamais crier, ni même s’obstiner. Et puis un jour, bang ! L'ombre veut voir la lumière. Le volcan explose... Et le blanc devient noir.

Même si ce n'est jamais tout noir ou tout blanc...

Le danger, c’est le blanc opaque qui ne laisse pas passer l'ombre de la lumière. Le toujours gentil. Le toujours joyeux. Le masque qui cache l'authentique.

Et si l’amour commençait par le dark? Quelques dates odieuses pour débuter ? Se marier en noir... Et garder le blanc pour la fin… 

Après tout, les chenilles ne se transforment-elles pas en papillons… ?

 

 

Commentaires (10)

1

Commentaire de Luce
Laissé à 7:12 PM le 07.03.2011

@ Genevieve

merci d'avoir repondu. Donc Judith le seul conseil que je peut te donner est ecoute ton coeur, et bien si ton coeur n'aime plus cet homme continue tes recherches....tu finiras par trouver. Et si ton coeur est avec lui, alors retourne avec lui. Laisse pas les autres t'influencer ou te dire quoi faire mais ecoute simplement ton coeur.

@ Rustik

tu ne sembles pas croire au mariage...personne ne t'y oblige...

les relations ne devraient jamais etre difficile...ce n'est pas bon signe...et cela montre que ces deux personnes ne sont peut-etre pas fait pour etre ensemble...


deux personnes qui sont fait pour etre ensemble...ca coule tout seule et c'est pas complique...tenez vous des relations compliques...ca est mon conseil

2

Commentaire de Rustik
Laissé à 10:22 AM le 07.03.2011

@ Luce, ma petite vision personnelle...

Ce n'est pas simplement des histoires inspirées de son vécu, mais qui peuvent être bien différentes, et qui amènent le lecteur/blogueur à se questionner et à commenter?

Humm... et le dessin, pour agrémenter. Et dans ce mot "agrémenter", il y a les termes "agréer" et "mentir", alors quand on agrémente, on ajoute des petits mensonges pour rendre plus colorée la réalité (ce n'est pas de moi, mais de Pierre Légaré).

Ça ma façon bien personnelle de voir cette chronique hebdromadaire... "dromadaires" deux bosses: la chroniqueuse, et les blogueurs...

Calambours pénibles, sortez de ce corps!!!!!

Bon, purgé de ces calambours, je peux continuer. Question de mariage... je n'y crois pas, et n'en veut pas. On veut passer une vie ensemble, avoir des enfants, on signera des contrats pour s'assurer du confort "matériel" de l'autre, pas besoin de papier pour déclarer notre amour.

Une relation peut-elle commencer par le dark? Pas pour moi... j'ai tendance à rayer très fort les noms des gens avec lesquelles nos premières rencontres commencent par l'odieux... je deviens même cruellement méchant, vocabulairement violent. Un échange musclé? Ça peut être un premier volet. De l'irrespect, un manque d'arguments dans un débat houleux, de l'odieux... avec moi c'est mort en commençant. Avant que je re-respecte quelqu'un qui a perdu mon respect, c'est disons, extrêmement long!

3

Commentaire de genevieve
Laissé à 9:09 PM le 06.03.2011

@ Luce

je vais tenter de te repondre. meme moi des fois je lis pas toujours Judith, mais je sais plus si c'est l'ami de Judith ou Judith elle-meme. Mais il semble avoir un homme qui aime Judith et qui semble pas pouvoir vivre sans elle...si j'en crois au dernier texte de Judith. Comme elle mentionne souvent qu'elle rencontre differents hommes a chaque semaine, je presume que c'est pas lui. Alors je crois que effectivement cet homme soit pret a s'engager avec Judith, a un telle point de vouloir la marier...mais elle semble l'ignorer et pas interesser ...alors comme sur la photo, elle regarde a gauche, ca veut surement dire qu'elle regarde ailleurs...elle n'est plus interesse a lui...alors elle s'interesse a d'autres mecs quoi...

je crois pas qu'a force de se chicaner continuellement renforcit les couples mais les font plutot seloignee..c'est sur qu'il y a des couples qui reprenne ensemble apres une longue separation car ils ont surement apris leurs erreurs chacun de leur cote pendant leur separation, et que l'amour est toujours la...mais si l'amour est plus la, par contre, je crois que rien ne pourras etre jamais pareil...

je connais des gens autour de moi...qui sont revenus en couples apres une separation...et il semble etre heureux mais je n'ai aps de nouvelles alors difficile a dire...mais cela ne peut pas s'appliquer a tout le monde...

en tout cas j'espere que cela repondras a ta question Luce...

pour moi mon ex avait voulu que l'on revienne ensemble a une certaine epoque mais il a vite compris que c'etait pas possible vu que je suis tellement bien avec mon nouvel homme dans ma vie...

4

Commentaire de Luce
Laissé à 7:43 PM le 04.03.2011

Eh bien Judith, je compremds pas ta photo de cette semaine, rien a avoir avec ton texte de cette semaine???

comme je te lis pas toutes les semaines, je suis melangee, est-ce que tu es en couple ou non? alors est-ce que l'homme doux que tu as rencontre t'a propose de l'epouse???

bizarre la phot de cette semiane c'est comme si toi Judith tu regardes ailleurs alors que tu es marie ou pas??? melangeant tou ca...

en tout cas moi je suis marie depuis 25 ans...et nous sommes toujours heureux...c'est vrai que nos jeunes d'aujourd'hui se marie plus vraiment

quelqu'un peut m'eclaircir svp

5

Commentaire de genevieve
Laissé à 8:38 PM le 03.03.2011

on apprend tous de nos erreurs...les gens changent au fil du temps...admettre ses erreurs est le debut du revouveau et de changement...le noir ou le blanc les deux extreme...pourquoi pas trouver le juste milieu...le gris par exemple...

6

Commentaire de genevieve
Laissé à 8:17 PM le 03.03.2011

Ahhhhhhhhhhh le mariage...est-ce encore a la mode...et est-ce possible de se marier et ...reste a deux pour la vie...difficile a dire...car aujourd'hui il est tellement facile de jeter l'autre...

moi je suis pour la vie a deux pour la vie...mais difficile a dire si on a trouve le bon...pour la vie...je crois que toutes les filles ont reve de trouver le prince charmant qui nous aimeras pour la vie...et avoir le plus beau mariage du monde...

oui en effet je crois qu'il a enormement de gens qui sont en couple mais pas avec la bonne personne..ils ont tout simplement pris le premier qui passait pour ne pas etre seul...car la solitude peut-etre terrifiante...car cela nous ramene a nos sources...et les gens ne veulent pas toujours affronter ce qu'ils sont censes affronter a un moment precis dans leur vie...

7

Commentaire de Didi
Laissé à 6:38 PM le 03.03.2011

Vivre le parfait bonheur malheureux tu dis !
C'est justement ce à quoi je pensais hier pour essayer de décrire mon ancienne relation maritale. J'ai beaucoup de difficulté à me déculpabiliser d'avoir toléré cela durant des années. Je me disais, bon, je vais en tirer le meilleur et le reste ça me coulera comme l'eau sur le dos d'un canard. Et bien, aujourd'hui j'essaie de faire le bilan et c'est gris, gris, gris.... J'aurais peut-être dû partir avant,,, j'aurais peut-être dû rester encore,,,, je suis dans une période de flottement depuis près d'un an et demie, on dirait que j'attends je sais pas quoi qui va m'ouvrir les yeux, c'est nébuleux encore et encore. Est-ce normal, suis-je plus lente à comprendre qu'une autre,,, je commence à être tannée de cette zone tampon, cette intermède à ma vie. Des jours je me dis, ça doit achever cette attente, que je vais bien finir par rebondir un moment donné.

8

Commentaire de André Legrand
Laissé à 12:24 PM le 03.03.2011

@ Marina

Je me rappelle un peu de mon enfance avec ton Parc Belmont près de la rivière.
Belle place pour une marina...

Comment s'appellait les montagnes russes au Parc Belmont ?
J'ai oublié ...

Le temps passe si vite, quand on en voit de toutes les couleurs
comme moi.

André Legrand

9

Commentaire de Marina
Laissé à 9:16 AM le 03.03.2011

S'aimer dans toutes les couleurs, ne pas en rater une seule, comme un enfant au parc Belmont, avec des arcs-en-ciel rares et des ciels bleus souvent, avec des remontées vertigineuses et des descentes ahurissantes dans des cris de joie effrayants. C'est bien de planer également pour se reposer.
Qui veut m'épouser ?

10

Commentaire de André Legrand
Laissé à 7:13 AM le 03.03.2011

Bonjour Judith,

Moi, je crois au gris, des jours noirs certes,
mais aussi plusieurs jours blancs.

Souvent le jour de son mariage un couple est en gris:
Elle habillée de blancs et lui en noir dans son habît de pinguin.

Vive le gris.
D'ailleurs allons-nous pas tous atteindre le gris avec le temps ?
L'équilibre est dans le gris, un heureux mélange de noirs et blancs.

André Legrand

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Publicité